Le 2 février 2013, Triel, Mémoire & Histoire présentait une nouvelle conférence sur le thème Le Poilu et les Monuments aux Morts dans les Yvelines. Cette manifestation venait en complément de la communication faite par Françoise DESMONTS lors du dernier colloque de la Fédération des Sociétés Historiques et Archéologiques des Yvelines du 13 octobre dernier, dont le thème retenu était Guerre et Paix en Yvelines.

ID302 02 francoise au microAujourd'hui noyés dans notre environnement urbain, les monuments aux morts nous sont si familiers que souvent, nous ne les regardons plus. Pourtant ils sont là pour nous rappeler les moments les plus douloureux de notre histoire et pour que nous n'oubliions pas. Françoise nous a révélé leur symbolique, nous a décrit les détails de leurs ornementations, a souligné leur diversité qui peut aller d'une simple plaque sous un auvent, jusqu'au plus majestueux édifice. Nous avons pu apprendre aussi qu'au lendemain de la Grande Guerre, notre pays connut une fièvre commerciale sans précédent que déclencha, dès 1916, le désir d'honorer ses « Morts pour la France ».

Françoise nous a rappelé aussi les souffrances endurées par les Poilus dans les tranchées en évoquant le souvenir poignant de ce jeune soldat tombé sur le champ de bataille en 1915, inscrit comme disparu sur le monument de Carrières-sous-Poissy et dont les restes ne furent retrouvés et identifiés qu'en 1937.

C’est devant un auditoire particulièrement attentif, où l’on pouvait reconnaître de nombreux membres d’associations d’anciens combattants, que Françoise a émaillé son propos de citations et de témoignages qui donnèrent lieu, ensuite, à un échange soutenu avec la salle.

Désormais, nous ne verrons plus nos monuments aux morts sous le même angle et peut être qu'en passant auprès de l'un d'eux, nous prendrons un peu de temps pour lire les noms qui y sont gravés en pensant au poème d'Aragon :

Déjà vous n'êtes plus qu'un mot d'or sur nos places [...]

Déjà vous n'êtes plus que pour avoir péri.

Danièle et Jean-Claude

ID302 01 La salle

Vous avez aimé cet article ... Faites-le savoir !

Submit to DeliciousSubmit to DiggSubmit to FacebookSubmit to Google PlusSubmit to StumbleuponSubmit to TechnoratiSubmit to TwitterSubmit to LinkedIn