Un siècle après la bataille décisive de Verdun, nous avons proposé aux Triellois une exposition que nous espérions riche des témoignages de cette période de drames et de douleurs, mais aussi éclairante sur la vie de tous les jours dans notre région située enID484 01 Expo Grande Guerre
dehors des zones de combat.
En partenariat avec l’Union Nationale des Combattants – section de Triel-sur-Seine –, nous avons rassemblé correspondances, journaux, affiches, petits objets, photographies, armes, uniformes, tous témoins de ces longues années de sacrifices et de deuil.
C’est à travers l’évocation de plusieurs parcours de Triellois ou de membres de leur famille que nous avons souhaité donner un contenu à la fois humain et historique, l’ensemble étant utilement complété par l’exposition conçue par le service pédagogique des Archives Départementales des Yvelines.
Les carnets de guerre tenus par Louis Bourgeois, instituteur de l’école de Triel après la guerre, et par Robert Solleret, entrepreneur de couverture-plomberie, ont permis de suivre, de 1914 à 1919, le parcours de ces deux poilus, soldats puis prisonniers. C’est la lecture de la correspondance de Gilles Bellemère, fantassin et d’Arsène Delamare, artilleur, qui nous a fait connaître l’évolution du conflit, tel qu’il était vécu par les familles. D’autres noms furent évoqués, dont les Bréant, Durel, Prévost, Vallerand et tous ceux qui ne sont pas revenus, morts pour la France.
Largement ouverte à tous les publics, et notamment aux scolaires, nous avons eu le plaisir d’accueillir les visiteurs du 12 au 20 mars 2016, à la salle Grelbin, 10, rue de l’Hautil, à Triel-sur-Seine.
Bien préparées par les enseignants, quatre classes de CM2 ont été reçues et accompagnées par nos adhérents. Par ailleurs, plus de cent cinquante visiteurs individuels sont venus découvrir et pour certains, enrichir les témoignages.
Merci à tous pour votre intérêt et vos encouragements.
Jean-Pierre HoullemareID484 02 Expo Grande Guerre

 

L'exposition vue par les enfants

Beaucoup de classes des écoles trielloises sont venues visiter notre exposition durant la semaine. Nous publions ci-dessous les impressions de quelques-uns des élèves de la classe de CM2 de l'école Notre Dame de Clarté :

Pendant cette guerre beaucoup de choses manquaient comme par exemple le gaz. Un réverbère sur deux était allumé. Il y avait de gros problèmes de santé, d’argent. Les soldats envoyaient de nombreuses cartes à leur famille mais ne racontaient que des choses positives pour ne pas les inquiéter.
Esther

Nous avons vu l’uniforme des soldats qui était très épais. Ils portaient quand ils n’étaient pas au front ils s’occupaient en sculptant 30kg sur leur dos, dormaient dans les tranchées avec les rats et dans la boue ! Quand ils n’étaient pas au front ils s’occupaient en sculptant des douilles d’obus, en écrivant des lettres. Les soldats étaient parfois mutilés et la vie était très difficile pour eux. Pour les femmes aussi qui travaillaient dans les champs ou dans les usines.
Bastien D

J’ai été très impressionnée par tout ce que j’ai vu : les armes, les médailles, l’équipement du soldat, les photos, les lettres... Cette exposition était très intéressante.
Charlotte

J’ai beaucoup aimé cette exposition. Nous avons regardé l’affiche de la mobilisation générale du 2 août 1914 , les cartes postales envoyées du front, les affiches où était écrit par exemple « Économisez votre tabac, les soldats en ont besoin ».
Alexis

C’était très intéressant de voir la vie des Triellois pendant la guerre. Dans un livre nous avons lu le nom d’un soldat qui avait le même nom que moi. Était-ce mon ancêtre ? J’ai adoré cette visite. Merci maîtresse !
Elise

Les conditions de vie étaient épouvantables ! Notre visite a duré une heure environ, les personnes qui nous expliquaient étaient très gentilles. Super sortie !
Eloi

Nous avons observé des objets magnifiques avec la dame qui nous guidait : lettres, fusils, affiches, photos... Quelle déception quand il a fallu repartir !
Kenneth

Vous avez aimé cet article ... Faites-le savoir !

Submit to DeliciousSubmit to DiggSubmit to FacebookSubmit to Google PlusSubmit to StumbleuponSubmit to TechnoratiSubmit to TwitterSubmit to LinkedIn