Imprimer

ID487 01 Aviation 2016 COMPTE RENDU DE LA CONFERENCE

Du 21 Mai 2016

«  LAMBERT, TISSANDIER, LATECOERE »

Trois pionniers de l’Aviation

De nombreuses personnes avaient répondu le samedi  21 mai à l’invitation de notre association pour s’envoler avec  Jean-Claude Desmonts  et Danièle Houllemare sur les traces de quelques-uns des pionniers de l’aviation. Nous avons eu le plaisir d’accueillir des auditeurs de tous horizons : passionnés de l’aéronautique - discipline qui fait toujours rêver -, amateurs comme nous de l’histoire locale ou tout simplement triellois curieux du rapport que pouvait bien entretenir Triel avec l’aviation !

Ils ne furent pas déçus.

Avec force documentation, mise à disposition notamment par la famille Bénard, de Croissy, présente à la conférence, descendants de Paul Tissandier, que Jean-Claude Desmonts ne manqua pas de remercier, celui-ci nous dressa un tableau très précis de l’apport du Comte Charles de Lambert, riche propriétaire russe d’ascendance française et de son collègue et ami Paul Tissandier dans le paysage aéronautique du début du 20ème siècle. Inventeurs, pilotes, élèves des pionniers américains  Wright, ils marquèrent leur passage à Triel en y battant le record du monde de vitesse sur l’eau, à bord de leur fameux hydroglisseur, à près de 100 km/heure ! Sportifs comblés mais industriels malchanceux, le développement qu’ils imaginaient pour les hydroglisseurs, notamment dans les colonies françaises, fut stoppé par l’incendie des ateliers  et se heurta à la réalité économique et fiscale...

ID487 03 Aviation 2016

 

 

 ID487 02 Aviation 2016.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Danièle Houllemare, quant à elle, présenta une épopée encore présente dans les esprits : celle de Latécoère et de l’Aéropostale. La Seine, à Boulogne-Billancourt, Les Mureaux ou Triel avait connu les premiers essais des « hydro-aéroplanes » comme le relatait l’exposition. Mais c’est à Toulouse et plus tard à Biscarosse que Pierre-Georges Latécoère donnait l’impulsion qui allait permettre de relier la France à l’Afrique du Nord, puis l’Afrique Occidentale, ensuite de franchir l’Atlantique jusqu’au Brésil et enfin de vaincre les Andes pour mettre Santiago du Chili en Amérique du Sud à moins de dix jours de Paris ! L’épopée s’est malheureusement terminée avec le pari de l’Atlantique Nord : un beau rêve, celui des très grands hydravions, les Laté 631, dont l’évocation ne pouvait que susciter une grande émotion.

La salle ne manqua pas de réagir et de témoigner son intérêt sur cette belle présentation dont la partie visuelle était enrichie par deux vidéos concernant l’exploit des Frères Wright et le mythique Laté 28, vainqueur de l’Atlantique ! Et une poursuite des recherches sur l’importance de la Base des Mureaux et du site de Triel fut même envisagée…

Si vous n’avez pas pu être des nôtres, rien n’est perdu ! Un fascicule reprenant le contenu de cette conférence, riche de 120 pages et de nombreuses illustrations  (10 euros) a été rédigé par les deux conférenciers et vous pouvez vous le procurer par courrier ou courriel à notre adresse : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.. Disponible sans frais à Triel ou 3,70 euros de frais de port par courrier.

Enfin, cette conférence sera redonnée à Croissy-sur-Seine, en novembre 2016. Nous vous aviserons de la date et du lieu sur ce site.

Jean-Pierre Houllemare, le 23 mai 2016.

Et si vous avez manqué cette conférence, cliquez ici pour vous procurer la monographie ...

Vous avez aimé cet article ... Faites-le savoir !

Submit to DeliciousSubmit to DiggSubmit to FacebookSubmit to Google PlusSubmit to StumbleuponSubmit to TechnoratiSubmit to TwitterSubmit to LinkedIn