Victor Schlienger
 

 Louis Champeix, un maire novateur
Auteur(s) Dominique LEMAÎTRE  et Daniel BIGET
Contenu

Louis Champeix, Maire de Triel-sur Seine de 1963 à 1973 a transformé la commune en une ville moderne.
Son discours d’inauguration de l’école de garçons « Jules Verne » en 1966 est très significatif de sa manière d’envisager l’avenir, en mettant au centre de ses préoccupations : la jeunesse.

Monsieur le Préfet, les gens de ma génération, ceux qui comme moi doivent tout à l’École Laïque, eussent voulu du fond du cœur donner à ce groupe scolaire le nom de Jules FERRY.

Mais pour nos jeunes générations, ce nom ne doit plus signifier grand-chose. Est-il même encore inscrit dans les manuels scolaires ?

Qu’il me soit permis de rappeler, pour faire une sorte d’implacable démonstration, la tâche de ce grand Ministre de la République.

Il avait à construire tout l’Enseignement Public. Il l’a fait.

Il avait à garantir la neutralité de l’Enseignement. Il l’a fait.

Jules FERRY a institué des réformes qui passent en audace tout ce que pourrait rêver aujourd’hui le plus grand réformateur : il a obtenu que l’Enseignement fût à la fois gratuit, obligatoire et laïque…

En choisissant le nom de « Jules VERNE » pour parrainer ce nouveau groupe scolaire, nous avons voulu nous placer dans notre temps en rendant hommage à l’auteur de nos romans géographiques et surtout d’anticipation scientifique.

L’École Publique, École de la Nation, forme les Hommes de l’Avenir. C’est sur les bancs de l’École Communale de 1966 que se forme l’Homme de l’an 2000, époque où l’on pourra effectivement se rendre de la Terre à la Lune, où l’on explorera en sous-marin atomique « VINGT MILLE LIEUES SOUS LES MERS » comme nous l’avait prédit Jules VERNE.

Lisez les premières pages...

Editeur Autopublication Triel, Mémoire & Histoire
Format  Livret 29,7 x 21 cm
Nb. pages  56
Date publication  19/09/2020
ISBN 978-2-491055-03-5
Statut Disponible
Prix  8,00 €
Code frais de port
B
Commander...
Partager...